Activités Attraits Aires Protégées


Cette région comprend toute la partie littorale située au sud-ouest de la Péninsule de Nicoya sur quelques 110 kilomètres de côte. Elle est délimitée au nord par Punta Cerritos et au sud par l鈥檈mbouchure de la rivière Bongo. La ville de Nicoya, à environ 30 kilomètres de la côte, est la principale étape touristique et commerciale de la région pour tous ceux qui se rendent vers les plages du sud de la péninsule ou vers d鈥檃utres destinations.

En bordure de mer, le village de Sámara est le second pôle touristique de la région de par sa position centrale sur cette région côtière. Cette région offre un immense potentiel pour profiter des plages et leurs richesses naturelles, notamment les spectaculaires arribadas (arrivées massives) des tortues Lora (ou tortue de Ridley) dans le Refuge National de Vie Sauvage Ostional. Les estuaires et les mangroves de la partie sud sont également remarquables, en particulier ceux qui séparent les plages d鈥橧slita, Bejuco, San Miguel, Coyote et Guiones. Ces mangroves sont très bien préservées et constituent des sites idéaux pour l鈥檕bservation des oiseaux et autres animaux, ainsi que pour la pratique de sports légers comme le kayak.

Un système de transport public efficace et de transbordeurs (communauté de Paquera et plage de Naranjo) desservent plusieurs points de la région. Un pont sur le fleuve Tempisque a récemment été inauguré, reliant rapidement toute la partie centrale et septentrionale de la péninsule au reste du pays. De plus, plusieurs aérodromes (Tamarindo, Carrillo, Islita) assurent un accès rapide et sûr aux principales destinations touristiques du Sud du Guanacaste.

 
ACTIVITÉS

Les activités touristiques de la région sont diverses : détente, santé, culture, aventure et nature, sans oublier le sport et les activités récréatives.

RANDONNÉES À CHEVAL

Zone rurale, le Guanacaste se prête parfaitement aux randonnées équestres. Sur les zones côtières, dans les communautés ou les régions montagneuses, les randonnées sont organisées par des agences touristiques ou familiales possédant des fermes d鈥élevage avec location de chevaux.

CIRCUITS PÉDESTRES

Les randonnées pédestres sont innombrables. Elles permettent d鈥檕bserver la nature, les sites historiques, les types architecturaux, culturels, religieux et commerciaux.

PROMENADES À VÉLO

La variété des chemins pittoresques et des lieux se prêtant aux joies de l鈥檃venture et des loisirs en fait une région privilégiée pour la pratique du vélo tout terrain ou du vélo classique. Les itinéraires les plus intéressants sont les parcours de plages ou les itinéraires de montagnes.

OBSERVATION DES TYPES ARCHITECTURAUX ET SITES HISTORIQUES

Les principaux sites et bâtiments déclarés d鈥檌ntérêt architectural, historique ou 芦 Monument National 禄 sont ceux de Abangares, Bagaces, Cañas, Liberia, Santa Cruz y Nicoya. Leurs visites sont vivement recommandées.

DEGUSTATION CULINAIRE

Les villages dits typiques sont célèbres pour leurs sodas, leurs cafétérias et leurs restaurants. Le visiteur pourra y déguster la gastronomie du Guanacaste : les communautés de Cañas, Tilarán, Liberia, et surtout, Santa Cruz et Nicoya, sont recommandées pour leurs plats traditionnels et leurs boissons typiques.

OBSERVATION D鈥橭ISEAUX

C鈥檈st surtout dans les aires protégées que l鈥檕n peut observer les oiseaux. Palo Verde, Curú, l鈥île Bolaños et Tenorio abritent des réserves ornithologiques importantes. Il en existe bien d鈥檃utres.

AVENTURES SUR LES CIMES DES ARBRES

Plusieurs options permettent d鈥檕bserver la vie depuis la cime des arbres, entre autres, différentes espèces de singes et d鈥檕iseaux.

PHOTOGRAPHIE

Les conditions climatiques du Guanacaste, la richesse de la faune et de la flore, et une grande variété de paysages naturels et culturels ainsi qu鈥檜ne grande diversité de types architecturaux, se prêtent particulièrement bien à la photographie, l鈥檜ne des activités préférées des touristes.

PLONGÉE SOUS-MARINE

Aventure ou détente, la plongée sous-marine est de plus en plus importante au Guanacaste en raison d鈥檈xcellents endroits qui gagnent en réputation ainsi qu鈥à la présence d鈥檃gences spécialisées qui vendent leurs services généralement à l鈥étranger. Parmi les sites stratégiques, citons le Golfe de Papagayo et les îles Santa Catalina.

ARTISANAT

L鈥檃rtisanat de Guaitil de Santa Cruz et de San Vicente de Nicoya est confectionné à base d鈥檃rgile pure d鈥檃près des techniques traditionnelles et ancestrales des indigènes Chorotegas. On y trouve des bibelots décoratifs, des jarres, des pots de fleurs, des vases, des assiettes, des ocarinas et bien d鈥檃utres objets. Ces pièces très prisées, d鈥檜ne excellente finition, sont en vente dans plusieurs endroits du Guanacaste. D鈥檃utres pièces artisanales sont taillées dans des calebasses ou fabriquées à l鈥檃ide d鈥檜ne plante appelée thipa servant à extraire des produits en papier.

PÊCHE SPORTIVE

La pêche sportive, artisanale ou de plaisance, est l鈥檜ne des principales attractions du Pacifique Nord. De grands tournois de pêche maintiennent des records mondiaux de prise d鈥檈spadons, rejetés en mer après leur pesage.

ACTIVITÉS CULTURELLES

Des activités culturelles ont lieu toute l鈥檃nnée dans les communautés pour célébrer des évènements historiques, religieux, sportifs, civiques ou artistiques.

  • JANVIER.
    10. Fêtes patronales, Le Christ de Esquipulas, Santa Cruz .
  • FÉVRIER.
    Dernier week-end de l鈥été. Fêtes civiques à Liberia.
  • AVRIL.
    Vendredi Saint. La lagarteada (芦 chasse au crocodile 禄) à Ortega de Bolsón, Santa Cruz.
  • JUILLET.
    25. Expo-foire touristique Nicoya Chorotega et Expo-Liberia 鈥 Guanacaste.
    25. Anniversaire de l鈥檃nnexion de la Province de Nicoya au Costa Rica.
  • AOÛT.
    1. Pèlerinage à Cartago.
    2. Fête de la Sainte Vierge des Anges.
    24. Journée des Parcs Nationaux.
  • SEPTEMBRE.
    7. Semaine Culturelle. Liberia 芦 Ville Blanche 禄.
  • NOVEMBRE.
    Deuxième dimanche. Journée du sabanero (figure typique du Guanacaste) et des cuisinières de l鈥橦acienda de Santa Rosa.
  • DECEMBRE.
    11-12. Fête de Notre Dame, Sainte Vierge de Guadalupe, Nicoya.
    24. Passage de l鈥橢nfant Jésus de la famille Valdelomar Baltodano à l鈥橢rmitage Notre Seigneur Agonisant, Liberia.
    25. Noël.
  • ÉCOTOURISME

    Les activités et services d鈥écotourisme sont concentrés dans les zones géographiques suivantes:

    Auberge Ecotouristique Monte Alto, situé à 4 kms du centre de Hojancha. Activités: randonnées pédestres en parcourant des sentiers naturels, visite de cascades, parcours dans un jardin d鈥檕rchidées, visite de la fabrique artisanale de sucre (trapiche).

    Ecotourisme Bolsón, situé dans la communauté de Bolsón. Sa particularité consiste à offrir différentes formules d鈥檋ébergement chez les Ortega et Bolsón, familles accoutumées à la réception des touristes. Activités: parcours sur le fleuve Tempisque et le Parc National de Palo Verde permettant d鈥檕bserver notamment des crocodiles, des oiseaux et des singes.

    Située à Santa Bárbara de Santa Cruz, juste à côté du lycée, Casa del Sol (Maison du Soleil) est un projet en faveur de l鈥檜tilisation de l鈥énergie solaire. Activités: déguster des plats préparés avec l鈥énergie solaire.


ATTRAITS

PLAGE POCHOTE

Petite baie en forme de fer à cheval aux eaux tranquilles. Son littoral environnant est magnifique. Depuis la côte, vers le nord, on aperçoit les îles Palmitas (Huevos).

PLAGES LAGARTO ET PITAHAYA

Ce secteur côtier protège des plages rocailleuses au nord (Lagarto, Manzanillo) et sablonneuses au sud. Au Nord, Lagarto se distingue par son activité de pêche artisanale. Cette frange côtière est très belle, mais offre peu de services touristiques. Au sud, les plages de El Coco, Marbella et de Pitahaya sont appropriées aux promenades et aux baignades. L鈥檈xtrémité nord de Pitahaya découvre une belle crique. Les fortes vagues de ces plages attirent les surfeurs.

PLAGE AZUL

Petite plage baignée par une mer très bleue aux fortes vagues. Un promontoire rocheux s鈥élève au milieu de la plage au Nord (Punta Eriza), d鈥檕ù l鈥檕n a une vue imprenable sur toute la côte en suivant une direction Nord-sud, jusqu鈥à Punta Trinidad (San Juanillo). La plage se prête aux promenades à pied et à l鈥檕bservation du paysage. Des précautions sont à prendre pour la baignade, surtout dans le secteur sud.

PLAGES PLEITO ET SAN JUANILLO

Ces belles petites anses sont couvertes d鈥檜ne abondante végétation littorale. Les deux plages sont reliées par une plate-forme rocailleuse qui unit au nord les pointes de Trinidad et Pleito ; cette dernière forme un joli coude au sud, où l鈥檕n peut se baigner. La plage San Juanillo, quant à elle, offre la particularité d鈥檜ne belle pointe (Trinidad), recouverte d鈥檜n cordon de sable fin formant au nord une crique paisible qui se prolonge au sud sur une centaine de mètres jusqu鈥à la crique de la plage Cocal.

PLAGE OSTIONAL

C鈥檈st une immense plage agitée par des courants forts, reliée au Sud à la plage de Nosara dont elle est séparée par une pointe qu鈥檕n appelle División. Cette plage jouit d鈥檜n grand prestige mondial, car c鈥檈st principalement là et à Nancite (Parc National de Santa Rosa) que viennent pondre la plupart des tortues dites loras, surtout entre les mois de juillet et de novembre. C鈥檈st pour cette raison que la plage et toute la côte qui s鈥étend vers le sud jusqu鈥à Punta Guiones font partie du Refuge National de Faune Sauvage Ostional. Le plus beau secteur de la plage se trouve en direction du nord, où la côte s鈥檃ffiche rocailleuse.

PLAGE NOSARA

La plage de Nosara présente un bel estuaire et une mangrove importante (Río Nosara), qu鈥檌l est possible de parcourir en bateau ou en kayak pour observer sa faune, essentiellement ornithologique, et sa flore. Le village de Nosara et ses alentours offre tous les types de services touristiques possibles, y compris randonnées équestres et promenades en kayak.

CÉLÉBRATION DU 25 JUILLET

C鈥檈st la date de commémoration de l鈥檃nnexion de la Province de Nicoya au Costa Rica en 1824. C鈥檈st un jour férié dans tout le pays, mais particulièrement fêté dans la province de Guanacaste, surtout à Nicoya et à Liberia.

PLAGE GUIONES

Immense plage très appréciée des promeneurs et des randonneurs à cheval, appropriée aux bains de soleil et à la pratique du surf à cause de ses vagues. La plage et celles qui sont situées plus au Nord bénéficient d鈥檜ne grande offre de services touristiques.

PLAGE GARZA

Située à l鈥檌ntérieur d鈥檜ne magnifique baie aux courants modérés, la plage déploie vers le sud un estuaire où se jette le fleuve Río Garza donnant ainsi naissance à une mangrove. Plus au Nord, à l鈥檃utre extrémité de Punta Garza, s鈥étend la plage rocailleuse Rosada (芦 rose 禄), ainsi nommée à cause de la couleur de son sable. A Garza, petit village de pêcheurs, les bains de soleil, les baignades, et les promenades à pied sont bienvenus. Des excursions de pêche sportive accueillent également le visiteur.

PLAGE BARCO QUEBRADO

Située dans une belle crique aux courants modérés, la plage est entourée de hautes falaises rocailleuses qui lui confère un attrait spécial. Idéale pour les baigneurs et les amateurs de nature souhaitant contempler les paysages alentours, dominée par la présence forestière. Une autre plage très intéressante nommée Barrigona s鈥étend au sud de Barco Quebrado.

PLAGE BUENA VISTA

Grande plage aux vagues modérées, bordée d鈥檜ne végétation littorale. Un estuaire se dessine au nord. Le fleuve Buena Vista se jette dans la mer au sud. La plage est un coin idéal pour les bains de soleil et les promenades à pied. Des pentes assez fortes se profilent par certains endroits de la côte. Des parcours en U.L.M. y sont organisés.

PLAGE SÁMARA

Echancrée dans une baie longue de quatre kilomètres, la mer y est relativement calme. On y trouve des mangroves et une végétation littorale constituée de mancenilliers, de cocotiers et de plantes grimpantes parmi lesquelles le haricot de plage, etc. Un vieil arbre de l鈥檈spèce matapalo se dresse au milieu de la plage, caractéristique de Sámara. Au sud, face à la pointe Indio, s鈥élève l鈥île de Chora. En plus des traditionnelles activités de plage (bains de soleil, promenades à pied, randonnées à cheval, baignades, randonnées à vélo, excursions en bateau ou en kayak), l鈥檌nfrastructure touristique offre des services variés permettant de profiter de la plage la journée avant d鈥檃ller écouter de la bonne musique le soir autour d鈥檜ne bonne table. La plage est balisée d鈥檜n Drapeau Bleu.

PLAGE CARRILLO

Située à cinq kilomètres de Sámara, cette baie possède une magnifique plage aux eaux très calmes, rassurantes et idéales pour la baignade, surtout vers le sud où, en parallèle à la plage suivant la même direction que la route, une enfilade de cocotiers embellit le littoral offrant aux visiteurs des possibilités de coins ombragés. Carrillo se prête également parfaitement aux bains de soleil et aux promenades. Une falaise rocheuse se dresse au sud de la plage d鈥檕ù l鈥檕n peut observer la baie dans toute sa splendeur. Autour, une rade s鈥檕uvre sur la mer offrant un bon mouillage aux embarcations de pêche artisanale et sportive. La plage est balisée d鈥檜n Drapeau Bleu.

PLAGE CAMARONAL

Vaste et ouverte sur trois kilomètres, les vagues y sont modérées, voire fortes. Au Sud, la mer reçoit les eaux du fleuve Río Ora, qu鈥檌l faut traverser à gué un peu plus haut avec précaution pour atteindre la plage et partir à la découverte d鈥檃utres plages situées au sud (Islita, Bejuco, San Miguel) ou au Nord (Carrillo, Sámara). Camaronal est réputée pour la ponte des tortues-luth et lora. Un refuge de vie sauvage protège ces chéloniens. La plage se prête également à la pêche et au camping.

PLAGE ISLITA

Baignée par des eaux calmes dans une crique en forme de croissant, la plage tire son nom d鈥檜n îlot rocailleux adjacent à la pointe d鈥橧slita au nord-est de la baie. Elle renferme deux estuaires qui ajoutent à la beauté du paysage que l鈥檕n peut contempler une fois en haut du chemin qui va vers Corozalito, plus au sud. De hautes falaises surplombent l鈥檕céan. En plus des baignades et des bains de soleil, tours en 4 x 4 ou en moto à 4 roues, vélo tout terrain, et promenades en bateau pour la pêche et la plongée sous-marine sont proposés. La plage est balisée d鈥檜n Drapeau Bleu.

PLAGE COROZALITO

Cette petite plage abrite un large estuaire ainsi qu鈥檜ne mangrove où vivent une faune et une flore abondantes. Elle est fréquentée par les touristes qui s鈥檡 promènent à cheval.

PLAGE BEJUCO

C鈥檈st une grande plage. Les vagues y sont modérées voire fortes. La mangrove qu鈥檈lle abrite se prolonge par derrière jusqu鈥à l鈥檈mbouchure du fleuve Bejuco. Plus au sud, Punta Bejuco rajoute à la beauté du paysage. La plage est fréquentée par les surfeurs.

PLAGES SAN MIGUEL ET COYOTE

Le chemin d鈥檃ccès qui relie ces deux plages en suivant le tracé de la colline San Miguel au Nord offre une vue impressionnante de la côte ouverte. Les deux plages appartiennent au même secteur côtier, bien qu鈥檈lles soient séparées par l鈥檈mbouchure et l鈥檈stuaire de Jabilla qui forme une vaste mangrove. Les vagues y sont fortes en permanence. San Miguel s鈥檃llonge sur environ 3 kilomètres et Coyote se prolonge environ 5 kilomètres jusqu鈥à l鈥檈stuaire du même nom. Ce littoral est idéal pour la navigation de plaisance (bateau ou barque), la détente, la contemplation de la mer, les promenades à pied ou à cheval, l鈥檕bservation de la flore et la faune dans ses mangroves.

PLAGE BONGO

Située au sud de Coyote, une grande plage ouverte s鈥檃llonge sur plusieurs kilomètres ; c鈥檈st la plage de Bongo. Au nord, Caletas offre des déferlantes fort appréciées des surfeurs. Plus bas, cinq kilomètres au sud, l鈥檈mbouchure et l鈥檈stuaire du fleuve Bongo délimitent les provinces de Guanacaste et de Puntarenas. Environ trois kilomètres plus loin, au sud de l鈥檈mbouchure, s鈥étend la belle plage de Manzanillo, dotée d鈥檜ne épaisse végétation. La plage est très fréquentée par les habitants de Cóbano et des villages alentours. On peut y louer des chevaux, profiter de la mer, faire des promenades à pied ou des sorties en bateau et en kayak. Le camping y est autorisé.

PLAGE POCHOTE

Punta Pochote est située au sud de Manzanillo. Enclavée dans petite crique rocailleuse, sa végétation luxuriante affiche une grande beauté scénique. Promenades à pied, mer et bains de soleil sont quelques-unes des activités possibles.

VILLE DE NICOYA

Considérée par les spécialistes comme la plus vieille ville du pays et le c艙ur de la nation chorotega, Nicoya est située à une altitude de 123 mètres au-dessus du niveau de la mer. Son tracé de rues est bien défini.

La ville abrite un parc, une église catholique, et plusieurs commerces parmi lesquels le marché local, lieu de vente de nourriture et de boissons typiques. La ville a connu ces dernières années un important développement urbain et touristique. Elle abrite également un important centre sanitaire. Arrêt obligatoire pour les visiteurs des plages Sámara et Carrillo, la ville est rapidement accessible grâce à l鈥檕uverture du pont La Amistad.

EGLISE COLONIALE DE SAN BLAS

Cette belle église située au coeur de la ville de Nicoya occupe l鈥檈ndroit où fut construite la première paroisse du Costa Rica, en 1544. Son intérieur abrite un intéressant petit musée historico-religieux. Un joli square lui est presque adjacent, lieu de réunion des locaux et étrangers. Les fêtes patronales y sont célébrées le 15 décembre de chaque année.

FESTIVITÉS DE NOTRE DAME LA SAINTE VIERGE DE GUADALUPE, 鈥淟A YEGUITA鈥

La préparation des festivités en l鈥檋onneur de la Vierge de Guadalupe commence le 1er novembre, date à laquelle s鈥檌nitient le compte à rebours et la coupe du bois. Le 8 décembre, on moud le maïs ; c鈥檈st la Pujagua ; le 9 décembre, c鈥檈st La Atolada ; le 10, La Ramada ; le 11, La Veille, et le 12, Le jour de la Sainte Vierge.

Ce jour-là, les festivités commencent à cinq heures du matin, avec l鈥檃ubade. Comme la veille, la musique accompagne les feux d鈥檃rtifices. De la nourriture est également distribuée dans la maison du patron de l鈥橝ube (casa del patrón del Alba). A neuf heures du matin, une messe est célébrée dans la nouvelle église. La procession commence avant dix heures accompagnée de la danse de La Yegüita.

Le coup des six heures du soir marque le début de la cérémonie des futurs membres de la Confrérie désignés pour l鈥檃nnée suivante. Cette réunion se tient au local de la Confrérie. Ce sont les femmes qui les élisent, et non les hommes.

ARTISANAT DE GUAITIL ET DE SAN VICENTE

Dans les villages de Guaitil de Santa Cruz et de San Vicente de Nicoya où la fabrication traditionnelle de la céramique remonte à plus de cinq mille ans, les habitants des communautés de Guaitil et de San Vicente élaborent une belle céramique à base d鈥檃rgile pure, selon les techniques traditionnelles et ancestrales des indigènes Chorotegas, qui vivaient dans cette partie du pays. Parmi les pièces confectionnées, on trouve des bibelots décoratifs, des jarres, des pots de fleurs, des vases, des assiettes, des ocarinas, et bien d鈥檃utres objets. Le séchage de ces belles pièces artisanales s鈥檈ffectue au moyen de fours spéciaux. Les souvenirs sont en vente dans les communautés même où les habitants vivent principalement de cette activité. Cette belle tradition se transmet de génération en génération. L鈥école primaire de Guaitil forme actuellement ses étudiants à l鈥檃pprentissage des techniques de poterie leur permettant de confectionner ces pièces d鈥檜ne grande beauté, également en vente aux visiteurs.

VILLE DE SANTA CRUZ

Grâce à l鈥檌ntérêt qu鈥檈lle manifeste pour préserver ses traditions et coutumes, Santa Cruz porte fièrement sa dénomination de 芦 Ville Folkorique Nationale 禄. Parmi elles, on peut citer les danses traditionnelles, les instruments de musique, les plats et les boissons typiques. Le parc de la ville est agréable et bien conçu. On y trouve une grande variété de magasins et un grand nombre de services publics.

La ville ouvre l鈥檃ccès à divers sites touristiques naturels comme les magnifiques plages d鈥橭stional, Blanca (Flamingo), Tamarindo et Grande. Ces dernières années, la ville a connu un essor touristique impressionnant, essentiellement dans le secteur maritime où d鈥檌mportantes compagnies se sont lancé dans la construction d鈥檌nfrastructures offrant une grande gamme de services et d鈥檃ctivités, parmi lesquelles, le golf.

FÊTES PATRONALES DU CHRIST DE ESQUIPULAS (SANTO CRISTO DE ESQUIPULAS)

L鈥檈ffigie du Christ de la Ville de Santa Cruz date de 1840 et provient du Guatemala. La célébration se déroule en plusieurs étapes : la veille, le 13 janvier, le Christ de Esquipulas est transféré de Arado où il se trouve alors, dans une maison hors de Santa Cruz, que l鈥檕n prépare le soir pour le lendemain. Les habitants se préparent à la rencontre du Christ pour former une grande procession de pèlerins. Les rues où est transporté le Christ sont ornées de rameaux, de fleurs de malinche et de rubans en papier multicolore.

Déroulement des festivités : le 15 janvier, jour du Saint Patron, une procession solennelle traverse la ville de Santa Cruz, accompagnée des indiens Promesanos, de la Reine Typique Nationale entourée de son cortège d鈥檋onneur, du prêtre et des fidèles. Après la procession, une messe est célébrée dans l鈥橢glise en l鈥檋onneur du Saint.

En outre, des manifestations culturelles ont lieu les 14 et 18 janvier : danses traditionnelles, musique du Guanacaste, marimbas, pièces de théâtre et récital de poésies, de litanies et de bombas sont au programme, avec toute la saveur picaresque caractéristique des habitants de cette communauté, porteuse du titre de Ville Folklorique Nationale. Une vente d鈥檃rtisanat et de souvenirs dans ce climat de fêtes de Santa Cruz s鈥檃joute aux célébrations. Cette dernière a lieu dans deux principaux endroits : la Place des Mangues (Plaza de los Mangos) où une estrade accueille les montes de taureau, et le Parc Bernabela Ramos où se déroulent les activités culturelles.

MANIFESTATIONS CULTURELLES AU GUANACASTE

Le Guanacaste est très connu pour sa musique. C鈥檈st d鈥檃illeurs la manifestation d鈥檃rt populaire la plus courante de la province. 芦Le musicien est une figure importante, on le respecte et on l鈥檈stime禄. La musique est l鈥檈xpression d鈥檜n talent naturel chez le sabanero du Guanacaste.

Parallèlement, les danses typiques du Guanacaste se sont maintenues à travers du temps, fruit de traditions orales. Elles sont la représentation la plus fidèle de l鈥檃ncienne vie sociale et culturelle de la province de Guanacaste. Le rythme des coups de talons des danseurs guanacastèques rappelle le zapateado espagnol andalou. Parmi les danses folkloriques, citons El Punto Guanacasteco, Los Amores de Laco, La Cajeta, La Flor de Caña, El Torito, El Zapateado, El Pavo et La Botijuela. La liste n鈥檈st pas exhaustive.

Le maïs est l鈥檜n des produits de base du Guanacaste ; il sert à l鈥élaboration d鈥檜ne grande quantité de plats et de boissons typiques. Citons par exemple les tortillas guanacastecas, les tanelas, les tayuyas, les tamales, les pisques, le tamal dulce, le riz de maïs (arroz de maíz), les nacatamales, les rosquillas, les bizcochos, le pozol, l鈥檃tol, le chicheme, la chicha, ou le pinol, etc.

Les maisons sont généralement munies d鈥檜n four en argile où l鈥檕n cuit toutes sortes de pains ainsi qu鈥檜n grand nombre des plats énumérés ci-dessus. Il est important de connaître l鈥élaboration de certains produits, comme le 芦 riz de maïs 禄, fabriqué à base de maïs blanc, mouillé, puis moulu à l鈥檃ncienne, en utilisant des pierres servant à broyer le grain (l鈥檜ne en forme de table, et l鈥檃utre en forme de rouleau). Actuellement, le maïs est broyé dans des machines spéciales. Ainsi préparé, le maïs est cuit dans de la graisse de porc, accompagné d鈥épices et de bouillon de poule. Pour ce, on utilise simplement du maïs jaune.

Parmi les boissons, citons le 芦pinol禄, fabriqué à base de maïs blanc moulu très fin avant d鈥être grillé dans une poêle spéciale (comal). La 芦 chicha禄 est une boisson faite à base de maïs, préparée de différentes manières selon les régions. Au Guanacaste, on dore et on moud le maïs en l鈥檃ccompagnant de pallastón, de sucre non raffiné (tapa de dulce) et de gingembre. On en fait des pots que l鈥檕n laisse fermenter pendant deux ou trois jours. Le 芦 chicheme 禄 est une boisson très nourrissante, très servie dans les fêtes ou au moment des prières. C鈥檈st une boisson épaisse que l鈥檕n laisse fermenter naturellement, en y rajoutant du sucre, du gingembre, de l鈥檈au, et des clous de girofle moulus. Le visiteur ne manquera pas de goûter ces plats et ces boissons aux marchés de Liberia, de Nicoya et de Santa Cruz, notamment à la fameuse Coopérative Féminine (Cooperativa de Mújeres).


AIRES PROTEGEES

PARC NATIONAL DE BARRA HONDA

Situé à vingt-deux kilomètres au nord-est de Nicoya, le Parc National de Barra Honda occupe une superficie de 2295 hectares et abrite une importante ressource géologique : un réseau de grottes calcaires formées de stalactites et de stalagmites. Le mont Barra Honda, qui culmine à environ 450 mètres d鈥檃ltitude, est constitué de vieux récifs coralliens dont la présence s鈥檈xplique par un soulèvement des failles tectoniques.

Près de dix-neuf cavernes ont été explorées, parmi lesquelles la caverne de Terciopelo, ouverte au public pour la facilité de son accès. Les stalactites et stalagmites qui les composent sont le résultat de la dissolution du carbonate de calcium dont elles sont formées, produites par une réaction chimique au contact de l鈥檈au. Le parc est aménagé d鈥檜n parc de stationnement, de points d鈥檈au potable, d鈥檜n bloc sanitaire, d鈥檜n centre d鈥檋ébergement, d鈥檜n bureau d鈥檌nformations et de sentiers conduisant à des miradors qui livrent une vue grandiose sur le fleuve Tempisque.

REFUGE NATIONAL DE VIE SAUVAGE DE DIRIÁ

Situé à Santa Cruz, le Refuge National de Vie Sauvage de Diriá protège le réseau de bassins hydrographiques de la zone et occupe une superficie d鈥檈nviron 1500 hectares de forêt. Au-delà des 700 mètres d鈥檃ltitude, prédominent les espèces semper virentes, les lichens et les broméliacées géantes.

REFUGE NATIONAL DE VIE SAUVAGE D鈥橭STIONAL

Le Refuge National de Vie Sauvage d鈥橭stional a été mis sur pied dans le principal but de protéger la nidification de la tortue dite lora. Le secteur le plus important du Refuge s鈥étend depuis le site de La Roca jusqu鈥à l鈥檈stuaire d鈥橭stional. Outre la tortue lora qui nidifie au refuge toute l鈥檃nnée, on trouve également des tortues-luth (baulas) et des tortues vertes (verdes) qui viennent pondre leurs 艙ufs pendant la période de septembre à février, ainsi que des tortues caret (ou caouanes), moins nombreuses. Les tortues loras déposent plus de 100 艙ufs sur les plages du Refuge. Une fois l鈥檃n, se produit le phénomène de l鈥檃rribada (芦 arrivée 禄) des tortues lora, entre les mois de septembre et de novembre. Pendant une durée de trois à sept jours, de nombreuses tortues viennent au Refuge pour y déposer des milliers d鈥櫯搖fs. Afin de rationaliser cette ressource, la loi autorise le ramassage d鈥檜n certain nombre d鈥櫯搖fs dans un but commercial. A cet effet, l鈥橝ssociation pour le Développement d鈥橭stional est chargée de coordonner cette activité rendue légale. Elle organise également des excursions d鈥檕bservation de tortues avec des guides locaux.

 
 
 
Tourism Companies Access | Privacy Policy
Instituto Costarricense de Turismo
Copyright ©2014 ICT CST Gobierno Digital Centroamerica