Activités Attraits Aires Protégées


Cette région s鈥étend depuis la frontière avec le Panama jusqu鈥à Limón, principal centre touristique, d鈥檈scale et de commerce. Cette région offre un cocktail unique de plage, de richesse naturelle et de culture afro-caribéenne dans les localités de Cahuita, Puerto Viejo et Gandoca Manzanillo. Le potentiel particulier des Caraïbes costariciennes est un atout qui les différencie du développement touristique des îles des Caraïbes. Les plages, de très grande qualité, permettent de mêler les activités d鈥檃venture et la découverte de la nature, avec en toile de fond la culture, la gastronomie et la musique caribéennes. Vous serez émerveillés par les récifs de coraux, les plages aux sables multicolores (noirs, jaunes et gris), la végétation du littoral et les forêts de moyenne altitude.

Le Parc National Cahuita et la Réserve de Gandoca Manzanillo ont acquis une reconnaissance mondiale, non seulement pour leur beauté naturelle, mais aussi pour être les seuls sites protégés dans pratiquement toute la Grande Caraïbe.

 
ACTIVITÉS

Dotées d鈥檜ne extraordinaire richesse naturelle et culturelle, la région Caraïbe offre au visiteur la possibilité de s鈥檃donner à de nombreuses activités : pêche sportive, promenades en bateau, plongée sous-marine, surf, randonnées pédestres ou à cheval, kayak en mer, descentes de rivières ; les adeptes du naturalisme peuvent y observer des tortues, des oiseaux ou des dauphins, etc. Il est également intéressant de profiter du contact direct avec les cultures autochtones.

RANDONNÉES À CHEVAL

Les communautés de Tortuguero, Limón, Cahuita, Puerto Viejo et Manzanillo offrent la possibilité de belles randonnées à cheval. L鈥檕ccasion se prête pour observer l鈥檃rchitecture, admirer les paysages, découvrir la flore et faune locales, visiter des communautés indigènes ou prendre des photos, par exemple.

PROMENADES À PIED

Les communautés, les aires naturelles et les espaces côtiers sont le décor de nombreuses promenades à pied. Libres ou guidées, elles permettent de s鈥檌ntéresser à la nature, à l鈥檋istoire, à l鈥檃rchitecture, à la vie sociale, aux arts, à la culture.

CYCLISME RÉCRÉATIF

La région est parcourue de chemins pittoresques. Aventure ou plaisir, le cyclisme permet de profiter de la nature. Citons en guise d鈥檈xemple les itinéraires Cahuita-Puerto Vargas ou Puerto Viejo- Manzanillo, mais il y en a bien d鈥檃utres..

SHOPPING

Les commerces de la ville de Limón permettent de se procurer quelques souvenirs et les communautés plus touristiques de Tortuguero, Cahuita et Puerto Viejo proposent des ventes de pièces d鈥檃rtisanat et d鈥檕euvres d鈥檃rt importantes.

OBSERVATION DE L鈥橝RCHITECTURE ET DES SITES HISTORIQUES

L鈥檃rchitecture des Caraïbes est présente dans des bâtiments de grande valeur, déclarés d鈥檌ntérêt historique ou architectural. La Black Star Line, le bâtiment des Postes et Télégraphes et le Palais Municipal du centre de Limón en sont un bel exemple.

ART PRIMITIVISTE DES HABITANTS DE LIMÓN

Expression authentique de la symbolique des cultures et de l鈥檈xubérance de la nature, l鈥檃rt primitiviste est un mouvement important dans les domaines de la peinture et de la sculpture de Limón. La région compte en effet une forte présence de peintres dont les 艙uvres sont disponibles en galeries à Guápiles, Limón, Cahuita et Puerto Viejo.

DÉGUSTATION CULINAIRE

L鈥檌nfluence culinaire de Limón provient de plusieurs groupes ethniques dont les plus représentatifs sont les afro-costariciens et les chinois. Leur influence s鈥檈st faite non seulement dans la manière de cuisiner à proprement parler, mais également dans l鈥檃pport de nouvelles plantes et tubercules. Au menu des plats traditionnels, citons par exemple le rice and beans, le dokonú ou 篓blue dress篓, le patí, plantintah, pan bon, socosí, etc. Les villages côtiers abritent des sodas, des cafétérias et des restaurants où l鈥檕n peut déguster des plats caribéens, en plus d鈥檜ne longue liste de plats internationaux.

PLONGÉE SOUS-MARINE AU MILIEU DES RÉCIFS

Cahuita et Puerto Vargas rehaussent la beauté naturelle des plages par la présence du plus important récif corallien de type frangeant des Caraïbes du Costa Rica. N鈥檕ublions pas ceux de Punta Cocles, Punta Uva, Manzanillo et Punta Mona. Ces endroits sont idéaux pour admirer les coraux (cerveau, cornes d鈥élan et de cerf, feu, rose, laitue, etc.), les mollusques, les abanicos de mar (芦 éventails de mer 禄), les crustacés, les tortues, les poissons multicolores, etc.

AVENTURE SUR LES SENTIERS NATURALISTES ET LES CIMES DES ARBRES

Plusieurs aménagements ont été mis sur pied pour exploiter le tourisme d鈥檃venture sur les sentiers naturalistes et les cimes des arbres. Citons par exemple le Jardin Botanique de Puerto Viejo (Jardín Botánico de Puerto Viejo), la Réserve Biologique et le Centre de Yoga Samasati (Reserva Biológica y centro de yoga Samasati), ou le Canopy de Terraventure (Canopy de Terraventura), dans la vallée du fleuve Carbón.

PHOTOGRAPHIE

La photographie est très intéressante par la diversité des attraits touristiques qu鈥檕ffre la région : culture, architecture, paysage, faune et flore, cascades, fleuves, plantations de bananes, plantes décoratives et cacao sont autant de sujets intéressants à saisir pour le photographe.

VISITE DES RÉSERVES INDIGÈNES

De multiples services sont à la disposition des visiteurs pour compléter la découverte des attraits touristiques du littoral et des zones sauvages. Le jardin aux papillons, les plantations de cacao et les réserves indigènes de Keköldi et de Bribri ne sont que quelques exemples d鈥檈ndroits à visiter.

PARCOURS SUR LES CIMES DES ARBRES (TÉLÉPHÉRIQUE DE LA FORÊT PLUVIEUSE)

Le téléphérique est adjacent au Parc National Braulio Carrillo, 22 kms après le tunnel Zurquí, sur la route de Guápiles. Sa construction sert de plate-forme d鈥檕bservation de la voûte forestière. On peut y admirer différentes espèces de singes, d鈥檕iseaux, plusieurs variétés d鈥檕rchidées, de broméliacées dont les piñuelas (qui ressemblent un peu au cactus), des plantes grimpantes et des communautés d鈥檌nsectes.

ACTIVITÉS CULTURELLES

Tout au long de l鈥檃nnée, la région Caraïbe célèbre des évènements à caractère historique, culturel, sportif, civique ou artistique. Des foires sont également organisées en vue de recueillir des fonds destinés au développement communal.

  • JANVIER.
    Tout le mois. Observation des oiseaux migrateurs vers le Nord, Puerto Viejo - Talamanca.
  • FEVRIER.
    Tout le mois. Observation des oiseaux migrateurs vers le Nord, Puerto Viejo - Talamanca.
    Nouvel an chinois, Limón.
  • AVRIL.
    Festival de l鈥橝mérique Tropicale, Escuela Agronómica de la Región Trópical Húmeda (EARTH), Guácimo.
  • JUNI.
    Fêtes Civiques, Cariari.
  • AOUT.
    24. Journée des Parcs Nationaux.
    31. Journée des Noirs, Festival de la Diaspora Africaine, Limón.
  • SEPTEMBRE.
    14. Défilé des lampions.
    15. Fête de l鈥檌ndépendance du Costa Rica.
    Après les fêtes de la patrie. EXPOCOCI, Guápiles.
    Tout le mois. Observation des oiseaux migrateurs vers le Nord, Puerto Viejo -Talamanca.
    25. Commémoration de l鈥檃rrivée de Christophe Colomb, défilé de troupes et d鈥檕rchestres dans la ville de Limón.
  • OCTOBRE.
    12. Carnaval de Limón.
    Tout le mois. Observation des oiseaux migrateurs vers le Nord, Puerto Viejo -Talamanca.
  • NOVEMBRE.
    Tout le mois. Observation des oiseaux migrateurs vers le Nord, Puerto Viejo 鈥揟alamanca.
  • DECEMBRE.
    25. Noël.
    Tout le mois. Observation des oiseaux migrateurs vers le Nord, Puerto Viejo -Talamanca.
  • ECOTOURISME

    Les activités et services d鈥écotourisme proposés comme formule de tourisme rural sont les suivants :

    El Albergue Ecoturístico Buena Vista, situé à 9 kms au nord de Bribri, Talamanca, 1 km au sud de la communauté de Mastatal.
    Activités : promenades en forêts, visites de cascades, monte de buffles, observation de la faune et de la flore, observation de la faune ornithologique (espèces locales et migratrices). En plus, visites des territoires indigènes et randonnées à cheval.

    El Albergue Carbón Dos : situé à 5 kms après Cahuita ; 1 km avant l鈥檈ntrée de Puerto Vargas, bifurquer sur la droite. La communauté de Carbón Dos est à trois kilomètres.
    Activités : promenades à pied ou randonnées à cheval dans une forêt avec des belvédères servant de plate-formes à l鈥檕bservation des oiseaux, visites de cascades et de lagunes fluviales, visites de fincas pour connaître les systèmes de production.

    El Albergue Casacode, situé à Los Angeles de San Miguel de Sixaola.
    Activités : randonnées pédestres en forêt avec explications sur l鈥檈xploitation durable des ressources, les buffles aquatiques, cultures vivrières organiques et vie paysanne.

    El Albergue Finca Educativa, situé à Shiroles, Talamanca, Réserve Indigène de Talamanca.
    Activités: visite des communautés indigènes de Amubri, Yorkín, Cachabri. Visites de cascades situées aux alentours de la Finca.


ATTRAITS

ILES DE CALERO ET DE BRAVA

Ces îles, de type continental ou fluvial, se différencient des autres territoires insulaires marins, car elles sont principalement entourées d鈥檈au douce en provenance des fleuves qui les délimitent. Leur superficie est plane et d鈥檕rigine alluviale. Calero est la plus grande île du genre au Costa Rica. Elle s鈥étend sur 156,1 kilomètres carrés. Brava est la deuxième plus grande île avec une superficie de 44,4 kilomètres carrés. Les deux îles sont adjacentes, situées à l鈥檈xtrême nord de la côte caribéenne. Elles appartiennent toutes les deux au Refuge National de Faune Sauvage de Barra del Colorado.

FESTIVAL DE L鈥橝MÉRIQUE TROPICALE, EARTH, GUÁCIMO

Le festival a lieu la troisième fin de semaine du mois d鈥檃vril. Son objectif consiste à promouvoir les relations entre nationaux et étrangers de l鈥橢cole des Tropiques Humides (Escuela Agronómica de la Región Tropical Húmeda). Les activités y sont nombreuses : présentations culturelles de différents pays, foire gastronomique, parcours sur les lieux intéressants de l鈥橴niversité, notamment, le Jardin Botanique, le jardin aux orchidées et les aires d鈥élevage. De par son rayonnement, le festival est ouvert au grand public.

PLAGE VIZCAYA

La plage de Vizcaya est située sur la route de Cahuita. C鈥檈st une grande plage de sable gris, à mer ouverte. Recouverte d鈥檜ne abondante végétation littorale, elle se distingue surtout par ses hordes de cocotiers. La plage a gagné la réputation des locaux et des touristes nationaux qui en font un lieu de rendez-vous familial ou entre amis. Les baignades après l鈥檈mbouchure du fleuve Vizcaya sont très agréables.

RÉSERVES ORNITHOLOGIQUES DES CARAÏBES

Ce merveilleux endroit est situé à 1 km au nord du fleuve La Estrella. Il s鈥檃git d鈥檜ne réserve privée d鈥檜ne centaine d鈥檋ectares. On peut s鈥檡 promener ou encore naviguer sur les canaux alentours : c鈥檈st un lieu de rêve pour l鈥檕bservation de la faune, de la flore, et surtout des oiseaux.

COMMUNAUTÉ DE CAHUITA

Cahuita est une communauté multiculturelle. La gastronomie locale et internationale y est variée. Tout est prévu pour la visite de son Parc National. Des agences offrent des excursions jusqu鈥檃u récif et permettent même de rejoindre d鈥檃utres secteurs de Talamanca et ses alentours. De nombreux endroits permettent d鈥écouter de la musique.

PLAGE NEGRA (CAHUITA)

Cette plage de sable noir est située au nord du village de Cahuita. Recouverte d鈥檜ne abondante végétation tropicale, elle est formée de plusieurs secteurs : criques, plates-formes corallifères, baies et plages de sable. Les vagues y sont modérées, parfois fortes. La plage est idéale pour les amateurs de repos et les amoureux de nature qui veulent contempler la mer ou s鈥檃donner au plaisir des promenades à pied, à cheval ou en vélo tout terrain.

PLAGE BLANCA (CAHUITA)

Cette plage fait partie du Parc National de Cahuita. Elle est dite 芦 blanche 禄 à cause de la couleur de son sable. Elle s鈥étend sur environ 3 kilomètres jusqu鈥à la pointe de Cahuita. Plutôt petite, la plage descend très vite dans ses premiers mètres, battue par de violentes vagues. De ce fait, la baignade n鈥檡 est pas recommandée. Par contre, il est possible de se baigner plus loin, dans la partie intermédiaire qui précède l鈥檈stuaire du fleuve Suárez. Après l鈥檈stuaire, un récif corallien de type frangeant transforme entièrement le littoral pour découvrir une immense lagune. Sur la pointe, le sable est plus clair et le récif moins éloigné. On peut s鈥檡 arrêter, s鈥檡 baigner ou bien continuer encore deux kilomètres pour arriver à Puerto Vargas.

PUERTO VARGAS

Cette très belle plage de plusieurs kilomètres appartient également au Parc National de Cahuita. Elle se prolonge depuis la Pointe du même nom jusqu鈥à l鈥檈mbouchure du Río Carbón. Elle est divisée en trois secteurs différents, tous magnifiques grâce à une végétation abondante. Le premier tronçon, du nord au sud, s鈥étend depuis la pointe jusqu鈥à l鈥檃vancée connue sous le nom de Puerto Vargas. L鈥檈au y est cristalline et calme en raison de la présence d鈥檜n récif de corail. Le deuxième, au sable plus foncé, s鈥étend de Puerto Vargas jusqu鈥à l鈥檈ntrée de la plage ; les vagues y sont relativement modérées. Enfin, le troisième, qui s鈥étend au-delà jusqu鈥à l鈥檈mbouchure du Río Carbón, découvre une mer ouverte aux vagues fortes.

COMMUNAUTÉ DE PUERTO VIEJO

Le village de Puerto Viejo, tout comme celui de Cahuita, dispose de plusieurs infrastructures qui rendent les visites agréables. On y trouve plusieurs formules d鈥檋ébergement, des agences de voyages et une association de guides touristiques proposant des excursions et des promenades vers d鈥檃utres secteurs de Talamanca. D鈥檈xcellents restaurants à la gastronomie nationale et internationale attendent le visiteur qui, à l鈥檋eure du soir, peut également apprécier les musiques traditionnelles et les danses caribéennes du Costa Rica.

FESTIVAL DES CARAÏBES SUD

Les deux premières semaines d鈥檃vril, différents groupes musicaux du pays donnent des concerts à Playa Chiquita, profitant de l鈥檃fflux touristique et de la saison sèche.

PLAYA NEGRA (PUERTO VIEJO)

Depuis le village de Puerto Viejo jusqu鈥à son ouverture au nord, Playa Negra se caractérise par un sable entièrement noir en raison de sa haute teneur en manganèse. La plage dessine une ligne incurvée, frappée par des vagues relativement fortes. Sa végétation est pauvre car la rue principale passe juste derrière. L鈥檈ndroit est idéal pour les bains de soleil et les promenades que l鈥檕n peut prolonger jusqu鈥à la partie nord-ouest à l鈥檈ndroit de l鈥檈mbouchure du Río Carbón.

PLAGES DE PUERTO VIEJO

Situés sur une pointe (ou cap) principalement constituée de plate-formes corallifères, plusieurs de ces endroits ne sont pas propices à la baignade. D鈥檃utres secteurs recouverts de sable blanc et brun attendent cependant le baigneur. Ces lieux portent le nom d鈥檜ne personne ou d鈥檜ne agence connue, servant de référence. Par exemple, la plage située en face du commissariat de Manuel León est connue sous le nom de Playa del Chino (芦 Plage du Chinois 禄), et l鈥檃utre, en face du restaurant Sandford鈥檚, porte son homonyme.

Ces deux endroits sont peu spacieux, mais très fréquentés par les baigneurs. Vers le sud, à l鈥檈ndroit de Punta Pirripli, la célèbre vague 芦Salsa Brava 禄, est très prisée des surfers. Des compétitions internationales y sont d鈥檃illeurs organisées. En face des plages, des professionnels de la plongée sous-marine organisent des visites du récif.

RÉSERVE INDIGÈNE KEKOLDI

Située près de Puerto Viejo, cette réserve est très importante pour les activités qu鈥檈lle y développe. Les indigènes Bribris qui y vivent offrent aux touristes une grande gamme de services. Ils élèvent des iguanes verts, fabriquent des pièces d鈥檃rtisanat autochtone telles que des arcs et des flèches en bois, des sacs, des filets, des hamacs et des paniers, etc. A l鈥檌ntérieur de la réserve, des sentiers permettent d鈥檕bserver les richesses de la faune et la flore ; deux tours d鈥檕bservation permettent également d鈥檕bserver les oiseaux, et en particulier, le phénomène des migrations de rapaces qui vont et viennent entre le nord et le sud du continent, de janvier à février et d鈥檕ctobre à novembre. Au total, 17 espèces de rapaces ont été dénombrées. Parmi les plus connues, des aigles, des éperviers et des faucons. Apercevoir en un seul jour des milliers d鈥檕iseaux est un phénomène absolument spectaculaire. La réserve abrite enfin la superbe cascade du Río Cocles que l鈥檕n peut visiter en compagnie de guides locaux.

COMMUNAUTÉ INDIGÈNE DE YORQUÍN

Yorquín ou Yorkín, selon l鈥檕rthographe, est le nom d鈥檜ne rivière qui prend sa source dans le Parc International La Amistad, mais du côté panaméen. En la remontant, on arrive à la communauté indigène de Yorquín où la présence d鈥檃ménagements permet au visiteur de vivre une expérience unique, qui puisse à la fois allier la beauté de la rivière à la connaissance et à l鈥檌ntégration au sein de cette communauté exemplaire. Celle-ci cultive ses propres aliments et pratique le troc de bananes et de cacao contre d鈥檃utres produits. Cette communauté sert de point de départ à la visite d鈥檈aux thermales, de cascades ou encore d鈥檃utres lieux parmi lesquels le Cerro Buena Vista, etc. A Yorquín, l鈥檃chat d鈥檃rtisanat local constitue un beau souvenir de voyage.

PLAGE COCLES

Cette longue et large plage battue par des vagues modérées voire fortes, découvre au nord, face à la pointe de Pirriplí, un bel îlot rocheux du même nom, ce qui donne un cachet particulier à cette côte dépourvue d鈥îles. L鈥檈ndroit est idéal pour les amateurs de bains de soleil, de baignade, de promenades à pied ou de randonnées à cheval, de volley et de football de plage, etc. Punta Cocles possède un petit récif de corail. Tout au long de la plage, les touristes peuvent profiter de la location de planches de surf et de vélos. À Puerto Viejo, des locations de chevaux et de motos permettent d鈥檈xplorer la plage ou de parcourir celles qui se trouvent plus au sud.

PLAGE CHIQUITA

Située juste après Punta Cocles, cette plage de sable jaune forme une petite anse qui lui donne son nom. Au-delà, une côte irrégulière bordée de plate-formes rocheuses laisse entrevoir, environ deux kilomètres au sud, un magnifique promontoire rocheux qui émerge des eaux, totalement recouvert d鈥檜ne végétation tropicale exubérante. A cet endroit, la côte forme alors un recoin d鈥檈au sereine et cristalline. Ce merveilleux secteur côtier est propice au repos et à la contemplation de la nature immaculée. On peut également s鈥檡 promener à pied ou à cheval.

PUNTA UVA

Punta Uva est un grand éperon de sable qui se prolonge au nord-ouest jusqu鈥檃u promontoire situé à l鈥檈xtrémité de Playa Chiquita. Au sud, la côte profile une courbe jusqu鈥à Manzanillo. La pointe est bordée d鈥檜n récif corallien que l鈥檕n peut explorer en plongée. La forme particulière de la côte est idéale pour les promenades jusqu鈥檃ux plages de Chiquita et de Manzanillo.

PLAGE MANZANILLO

Cette plage de sable jaune s鈥étend sur environ 3500 mètres au nord depuis le village de Manzanillo jusqu鈥à Punta Uva. La violence des vagues varie de modérées à fortes. Avec sa courbe irrégulière, la plage est frangée d鈥檜ne végétation abondante dominée par une horde de palmiers. Elle s鈥檌mpose d鈥檈mblée à tous ceux qui chérissent les promenades à pied, les randonnées à cheval, les bains de soleil, les baignades ou la plongée sous-marine, spécialement dans les secteurs opposés au village et à proximité de Punta Manzanillo. C鈥檈st au village de Manzanillo que se termine la route qui relie toutes les plages situées au sud de Puerto Viejo, à une douzaine de kilomètres de distance. Manzanillo offre une palette très variée de services : location d鈥équipement de plongée sous-marine, excursions pour aller observer les dauphins et faire de la plongée, etc.

PLAGE MONA

Pour y arriver, il faut compter 5 kilomètres de marche entre Manzanillo et Punta Mona. La côte y est très irrégulière. Les caractéristiques de la forêt et du paysage environnant font de ce littoral un lieu paradisiaque, tout spécialement aux abords de Punta Mona, où la présence d鈥檜ne petite île entièrement recouverte de végétation met en valeur le paysage côtier. La forêt toujours verte et les foyers de récifs coralliens idéaux pour la pratique de plongée sous-marine font le charme de cet endroit.

PLAGE GANDOCA

Après le village de Punta Mona, la plage irrégulière qui la caractérise se transforme d鈥檃bord en une côte incurvée qui s鈥檕uvre peu à peu pour finalement profiler un paysage plus rectiligne jusqu鈥à Gandoca. Le sable de la plage de Gandoca est gris et les vagues fortes. Au sud, la plage se prolonge jusqu鈥à l鈥檈mbouchure du fleuve Sixaola, fleuve-frontière avec le Panama. Cette dernière portion de côte qui s鈥étend sur un peu plus de huit kilomètres est très appréciée des promeneurs et des naturalistes qui se plaisent à observer la riche biodiversité des écosystèmes. De plus, Gandoca est idéale pour l鈥檕bservation de la ponte de la tortue-luth (baulas), pendant la période d鈥檃vril à août. Il faut compter à peu près trois heures de marche pour se rendre de Gandoca à Manzanillo.


AIRES PROTEGEES

RÉSERVE BIOLOGIQUE HITOY CERERE

Créée en 1978, cette réserve s鈥étend sur environ 9949 hectares. Elle est entourée de trois réserves indigènes : Telire, Tayni et Talamanca. Elle fait partie de la Réserve de la Biosphère La Amistad. Hitoy Cerere, dont les noms indigènes signifient respectivement 芦 rivière de pierres couvertes de mousse 禄 et 芦 rivière aux eaux claires 禄, est situé dans les bassins du Río Estrella et du Río Telire. Cette réserve s鈥échelonne sur différents niveaux d鈥檃ltitude, variables entre 100 et 1025 mètres au-dessus du niveau de la mer. Elle abrite des forêts appartenant principalement aux écosystèmes tropicaux et pluviaux prémontagneux. Parmi les espèces les plus représentatives de la flore, citons par exemple les palmiers, les espaveles, les ojoches et les guayabones géants. Pour ce qui est de la faune, on peut observer des amphibiens, des grenouilles, des reptiles, des ratons laveurs, des singes à face blanche, des tapirs, des pécaris, des ocelots et environ 230 espèces d鈥檕iseaux. Des rivières et des torrents permettent également de se baigner ; une belle cascade est à visiter en empruntant le sentier naturel qui longe la rivière. L鈥檃ccès à la réserve se fait par la vallée de l鈥橢strella (Valle de la Estrella) où il faut se rendre. Cinq kilomètres après la finca Caragena se trouve l鈥檃ire administrative du Parc. L鈥檃ménagement comprend un parc de stationnement, de l鈥檈au potable, des toilettes, un bureau d鈥檌nformations, des sentiers, des belvédères ainsi qu鈥檜n espace baignade.

PARC NATIONAL DE CAHUITA

A l鈥檕rigine Monument National en 1970, cette aire sauvage a ensuite été transformée en Parc National en 1978. Avec ses 1067 hectares de portion terrestre, 600 hectares de récifs coralliens et 22400 hectares de zone marine, le Parc est partagé en deux secteurs principaux : Cahuita et Puerto Vargas, où les plages d鈥檜ne rare beauté abrite le récif corallien de type frangeant le plus important de toute la côte caraïbe costaricienne. Les coraux (cerveau, cornes d鈥élan et de cerf, feu, rose, laitue), les mollusques, les crustacés, les tortues et les poissons multicolores (notamment le 芦 poisson ange 禄 qu鈥檕n appelle pez ángel, et l鈥檌sabelita), ne sont que quelques exemples d鈥檕rganismes vivants intégrant l鈥檈spèce marine.

Le Parc de Cahuita protège également une flore caractéristique, aussi bien des marais que du littoral, ainsi qu鈥檜ne abondante faune terrestre constituée de singes, de paresseux, d鈥écureuils, de blaireaux, de nombreux oiseaux et d鈥檌nsectes. Ses plages de sable clair, ses milliers de cocotiers, sa mer bleu turquoise et son récif corallien, en font l鈥檜n des plus beaux endroits du pays. Promenades, baignades, plongée sous-marine, bains de soleil, volley de plage, observation de la biodiversité des espèces ou simplement contemplation du merveilleux paysage sont autant d鈥檃ctivités possibles à Cahuita. Pour ce, le Parc offre les aménagements suivants : bureau d鈥檌nformations, eau potable, toilettes et douches, tables de pique-nique, sentiers, et terrain de camping, entre autres.

REFUGE DE VIE SAUVAGE GANDOCA-MANZANILLO

Ce beau refuge occupe une superficie de 9449 hectares (4436 hectares marins et 5013 hectares terrestres). Situé au c艙ur de Talamanca, ses limites côtières s鈥étendent de l鈥檈mbouchure du Río Cocles, près de Puerto Viejo, à l鈥檈mbouchure du fleuve Sixaola, fleuve-fontière avec le Panama. Les monts de Manzanillo ont une altitude maximale de 185 mètres au-dessus du niveau de la mer. La végétation est constituée d鈥檜ne aire forestière de plaines alluviales et de collines où l鈥檕n trouve des espèces telles que des cativos (arbre typique des plaines marécageuses du littoral atlantique dont le fruit est une gousse) des caobillas (arbre dont le bois ressemble à l鈥檃cajou) des yolillos (sorte de palmiers), des mangliers et des amandiers sauvages, etc. La faune, quant à elle, est composée de singes (dont le singe roux), de crocodiles, de pécaris et de pacas, etc. Il existe aussi une grande diversité d鈥檕iseaux tels des perroquets, des aiglons, des currés, etc. Les magnifiques plages côtières invitent aux promenades, aux bains de soleil, à la baignade, à la plongée dans les récifs et à l鈥檕bservation de la faune et de la flore. Le refuge est aménagé de sentiers et de belvédères. Tout le long de cette zone et dans les petits villages comme Manzanillo, un certain nombre d鈥檌nfrastructures est mis à la disposition du public, notamment des points d鈥檈au potable et des sanitaires. Dans le secteur de Gandoca, la tortue-luth (baula) est protégée ; un tour en barque permet de visiter la lagune de Gandoca, couverte d鈥檜ne végétation tropicale abondante servant d鈥檋abitat au lamantin.

 
 
 
 
Tourism Companies Access | Privacy Policy
Instituto Costarricense de Turismo
Copyright ©2014 ICT CST Gobierno Digital Centroamerica